Comment conserver l’huile de noisette ?

Les différents types d’huile végétale sont des éléments essentiels d’une cuisine recherchée et délicate. Depuis quelque temps, du fait de ses vertus au niveau de la santé et pour son goût suave, l’huile de noisette est devenue une incontournable dans les plats modernes. Les grands chefs comme les cuisiniers du dimanche ont adopté cet ingrédient. Mais comment alors faire pour le conserver ?

Garder au sec

Comme pour les huiles végétales, ce type de produit ne supporte pas trop les milieux humides. Il est par conséquent préférable de le garder dans un endroit sec et particulièrement frais. Ce mode de conservation va permettre de garder son goût, mais aussi son odeur caractéristique. Les professionnels de la cuisine conseillent même de le garder à l’abri de la lumière qui risque d’en altérer le goût, mais aussi de détruire ses principaux oligoéléments. Lorsqu’une huile n’est pas ouverte immédiatement, le cuisinier ne devra pas oublier de noter sa date limite de conservation pour ne pas la jeter inutilement, sans même l’avoir utilisée.

Conservation après ouverture

Ce type de produit se tient bien, même après ouverture. L’utilisateur devra seulement le garder dans un endroit adéquat, c’est-à-dire sec, frais et de préférence loin de la lumière du jour. Le frigidaire peut être un bon compromis pour garder de manière optimale cette huile. Il n’est pas du tout conseillé de la mettre dans un placard près du feu sinon les différentes variations de température risquent de l’altérer. Dans ces conditions, cette huile se conservera entre trois et six mois de façon optimale. Au-delà des six mois, il est fortement conseillé par les médecins de jeter l’huile à la poubelle car elle deviendrait potentiellement nocive pour la santé.

Eviter certains récipients

Certains récipients ou bouteilles peuvent accélérer l’altération de cette huile, comme pour toutes les autres huiles végétales d’ailleurs. Le métal comme le fer ou le cuivre n’est pas particulièrement préconisé pour ce genre de produit. En effet, ces matériaux peuvent créer des réactions chimiques qui peuvent abîmer l’huile, voire la rendre dangereuse pour la santé. Il en sera de même pour le plastique. Certains éléments à la base de ce dernier peuvent changer la composition de l’huile et la rendre impropre à la consommation.

Le bon sens

Quelques gestes du quotidien, simples à réaliser peuvent aider à optimiser le temps de conservation de l’huile de noisette. Tout d’abord, le cuisinier ne doit pas oublier de fermer sa bouteille d’huile après chaque utilisation. Ensuite, il n’est pas conseillé de laisser la bouteille d’huile près du feu pour éviter les écarts de température trop importants. Enfin, dès que l’huile change de goût ou de couleur, il ne faut pas hésiter à la jeter.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire