Découvrez le binchotan, une alternative intéressante pour purifier l’eau

Depuis quelques années maintenant, de plus en plus de ménages français font le choix d’utiliser un système filtrant par crainte que l’eau du robinet ne soit trop chargée en calcaire ou contaminée par d’éventuels minéraux lourds, résidus organiques ou autres impuretés. Dans cette optique, beaucoup optent aujourd’hui pour l’usage du binchotan. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi et comment l’utiliser ? Découvrez des éléments de réponse dans cet article.

Le binchotan : de quoi s’agit-il exactement ?

Disponible sur des sites dédiés aux produits naturels respectueux de l’environnement et de l’humain à l’instar d’orinko.org, le binchotan est un bâton de charbon actif en provenance de Kishu, une région de la préfecture de Wakayama au Japon. Il est produit à partir de la carbonisation du bois de l’ubamegashi, un chêne très dense endémique du sud du Soleil levant. Et ce, de manière artisanale et suivant la méthode de fabrication traditionnelle.

Cependant, face à la demande grandissante actuelle, des sociétés chinoises proposent également aujourd’hui du binchotan à base de bambou. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre revendeur afin d’obtenir un certificat d’authenticité si vous recherchez uniquement le véritable binchotan japonais.

La fabrication du binchotan comporte plusieurs phases :

  • le séchage du bois d’ubamegashi,
  • la cuisson du bois dans un four en terre,
  • la carbonisation : le bois se consume à 400°C pendant plusieurs jours et se transforme en charbon qui a la caractéristique d’être très poreux,
  • l’activation : la porte du four est ouverte pour attiser la combustion. La température augmente alors jusqu’à atteindre 1 200 °C, ce qui libère le goudron contenu dans les pores. Le charbon devient alors blanc, c’est pourquoi le binchotan est également appelé « charbon blanc». Il acquiert des capacités d’adsorption qui lui permet, une fois trempé dans un liquide, de retenir à sa surface des molécules en suspension.

binchotan charbon actif

Pourquoi et comment utiliser le binchotan ?

Comme tous les charbons, le binchotan peut être utilisé comme combustible. Il est notamment particulièrement prisé pour les grills et barbecues nippons. Il ne génère aucune fumée et donne une certaine saveur aux aliments qui sont grillés dessus. Toutefois, il est aussi utilisé depuis plusieurs siècles pour purifier l’eau. Pour ce faire, il suffit de le laisser tremper dans une carafe contenant l’eau à purifier. Et ce, pendant au moins 30 minutes.

Dans l’idéal, il est conseillé de le laisser tremper pendant 8 heures. Vous aurez ainsi l’assurance que l’eau sera débarrassée de ses impuretés et de ses mauvaises odeurs éventuelles. Elle conservera cependant tous ses minéraux.

Les fabricants recommandent en général l’utilisation de 2 petits morceaux de binchotan pour un litre d’eau. Avant toute utilisation, il faudra penser à le faire bouillir pendant 5 à 20 minutes. De manière générale, ce type de charbon actif a une durée de vie de 2 à 3 mois, mais dès que vous constaterez que sa surface devient terne et grisâtre, remplacez-le.

Vous pourrez ensuite utiliser le binchotan usé comme engrais pour vos plantes, litière pour chat ou déodorant pour chaussures. Il est cependant également efficace contre l’humidité dans les tiroirs et les placards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *