Et si votre eau n’était pas si bonne pour vous ?

L’eau est un élément essentiel pour l’homme. Ses usages sont divers et nous en consommons plus d’une centaine de litres chaque jour pour nos besoins (alimentation, hygiène, etc.). Cependant, la qualité de l’eau du robinet peut varier d’un endroit à un autre. Selon sa composition, on parlera d’eau douce ou d’eau dure.

Des éléments nocifs pour la santé peuvent également contaminer l’eau tout au long de son parcours. Il devient alors nécessaire de mettre en place un dispositif pour améliorer la qualité de cette précieuse boisson et limiter les conséquences d’une éventuelle contamination. Qu’est-ce qu’une eau dure ? Quels sont ses inconvénients ? Quelles solutions envisager ?

Les critères pour évaluer la qualité de l’eau

La teneur en calcaire de l’eau varie selon les régions. On peut vérifier si une eau est dure en mesurant son titre hydrométrique (TH). Lorsqu’il est supérieur 15° (ce qui correspond à 10 mg de calcaire/L), l’eau est moyennement dure. Au-delà d’une certaine température, l’eau est très dure. Par contre, une eau qui ne contient que peu de calcaire est dite douce.

En ce qui concerne la potabilité, des analyses peuvent être faites en ciblant indépendamment différents types de contaminants :

  • analyse microbiologique,
  • analyse physico-chimique,
  • analyse de présence de pesticides, de plomb, d’arsenic ou de métaux.

Eau calcaire : l’adoucisseur et le filtre, des solutions efficaces

L’eau dure comporte une teneur élevée en calcaire. Cette forte teneur est due aux ions calcium et magnésium qui viennent enrichir l’eau au contact des massifs rocheux, pendant son trajet jusqu’au puisage. Pour faire face à ce genre de situation, des entreprises comme TnM fournissent des solutions adaptées telles que les adoucisseurs et les filtres pour bénéficier d’une eau sans calcaire et agréable à boire.

Il est important de préciser que ce n’est pas parce qu’une eau est calcaire qu’elle n’est pas potable. Elle peut avoir un goût métallique qui la rend moins agréable à boire. Par ailleurs, l’eau du robinet peut se retrouver contaminée par la présence de composants chimiques comme les substances médicamenteuses, les pesticides, le plomb, l’arsenic et autres particules indésirables qui envahissent notre quotidien.

Ainsi, les adoucisseurs et les filtres permettront de neutraliser très efficacement le calcaire et les autres éléments indésirables contenus dans l’eau.

adoucisseur eau

Les dispositifs pour préserver votre maison de l’eau dure

L’eau dure peut rester potable certes, mais elle impacte directement nos installations. Elle est responsable de l’entartrage des appareils électroménagers, de l’obstruction des canalisations, d’un sentiment d’inconfort, de la surconsommation d’énergie, des problèmes de peau, etc.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est important d’installer un adoucisseur d’eau. Ce dispositif décharge l’eau de ses ions calcium et magnésium pour diminuer la teneur en calcaire. L’eau ainsi adoucie protège les appareils et installations électriques.

Il existe différents types d’adoucisseurs :

  • l’adoucisseur à filtre : il fonctionne à partir d’un filtre muni d’un lit de résine de sodium qui capte les particules minérales,
  • l’adoucisseur par détartrage : le traitement par détartrage remplace le sodium par un catalyseur qui cristallise les particules dures,
  • l’adoucisseur chimique : il utilise un procédé chimique très efficace pour le détartrage. Mais son utilisation est uniquement adaptée à l’eau de lavage parce qu’elle rend l’eau non potable et impropre à la consommation.

Enfin, on retrouve l’adoucisseur magnétique, un filtre qui adoucit modérément l’eau dure et qui doit être installé sur chaque robinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *