Soigner naturellement par les plantes

Les avantages de la Phytothérapie

Il existe une très grande quantité de plantes utilisées dans la phytothérapie : la santé par les plantes.
Malgré que ces plantes soient susceptibles de soulager bon nombre de maux, il est primordial de les utiliser d’une bonne façon. Zoom sur le bon usage de la Phytothérapie.

Il existe environ 22 000 plantes renfermant des principes actifs et qui servent de bases et de modèles aux médicaments actuels. L’aspirine, par exemple, provient du Saule. C’est l’homme qui a découvert et qui a recensé 50 000 espèces de plantes. Aujourd’hui, environ 60% des médicaments proviennes de végétaux ou s’inspirent des molécules que ces derniers portent en eux.

Les produits naturels ont-ils des effets secondaires ?

Ce n’est pas parce que les plantes sont naturelles que celles-ci ne peuvent pas produire d’effets secondaires, bien au contraire ! Il est important de considérer les plantes comme de réelles Phytomédicaments, car elles peuvent présenter des risques de toxicité.

Se soigner tout seul

Avant d’essayer de se soigner seul, il est préférable de demander conseil à un phytothérapeute, pharmacien ou un herboriste. Avoir l’avis d’un professionnel est plus judicieux que de se soigner seul, dans un premier temps. En ce qui concerne la vente des plantes -qui ne bénéficie pas toujours d’un contrôle de qualité-, mieux vaut acheter directement en magasin et évitez les achats en ligne. N’hésitez pas à investir dans un ouvrage spécialisé dans la phytothérapie.

La phytothérapie et les maladies

Le traitement par les plantes est utilisé pour agir sur un grand nombre de maladies, comme la migraine avec la camomille, la sauge contre les règles douloureuses ou l’hamamélis contre le stress. En ce qui concerne les maladies graves, l’allopathie est primordiale. Les plantes sont, en général, associées avec un traitement médical afin d’alléger ou d’éviter quelques effets secondaires.

Phytothérapie et troubles du sommeil

Il existe des méthodes naturelles qui permettent de lutter contre les troubles du sommeil. Evitez le réflexe somnifère ou anxiolytique, et optez pour une solution naturelle, comme les plantes sédatives ou les huiles essentielles.

Voici une liste de plantes sédatives connues :

  • Lavande : en cas d’agitations ou d’insomnies, la lavande a action calmante, anxiolytique et apaisante
  • Tilleul : anxiolytique, le tilleul est a utiliser en cas de troubles digestifs
  • Marjolaine : en cas de nervosité, voire d’agressivité, la marjolaine apporte détente et relaxation
  • L’aubépine : en cas de palpitations cardiaque, l’aubépine agit comme un antispasmodique et aide à la diminution du stress

Les différentes façons de consommation des plantes

Avec ces plantes, il est possible de faire :

  • des infusions – posologie moyenne : 1 à 3 pincées par tasse d’eau bouillante. Laissez infuser de 3 à 15 minutes et buvez, si possible entre 2 et 6 tasses par jour.
  • des décoctions : même posologie que les infusions – laissez bouillir de 3 à 10 minutes en fonction des plantes choisies
  • de la macération : laissez infuser une nuit dans l’eau froide ou tiède

Les teintures mères : elles sont obtenues après la macération de la plante pendant environ 3 semaines dans un mélange eau-alcool pour en extraire les principes actifs.

Les gélules : la poudre dans les gélules a été conçue en préservant tous les principes actifs de la plante. Il est préférable de boire un grand verre d’eau avalant les gélules.
Les SIPF : très concentrés en principes actifs, ils ne sont vendus qu’en pharmacie. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *