Femme protection

Les bénéfices de l’iode sur la santé

Qu’est-ce que l’iode ?

Découverte en 1811 par le chimiste français Bernard Courtois, l’iode doit toutefois son appellation au physicien et chimiste français Gay Lussac. Il s’agit d’un oligo-élément qui se trouve naturellement dans le corps humain en faibles quantités -15 à 20 mg). Il se trouve essentiellement dans les os et les reins mais également dans la glande de la thyroïde. Sachez que l’on absorbe en moyenne 0,05 et 0,1 mg d’iode quotidiennement.

Il est donc indispensable au bon fonctionnement des cellules et des hormones comme la thyroïde. En effet, son rôle principal est la régulation de cette hormone indispensable par exemple au bon développement cérébral chez l’enfant.

Il n’est alors pas étonnant de savoir que les besoins en iode sont supérieurs chez la femme enceinte, en particulier au cours des périodes d’allaitement (290 µg/jour).

Où trouve-t-on de l’iode ?

La plupart des gens ont tendance à avoir des carences en iode. En effet, c’est à partir de l’adolescence que les besoins en iode deviennent plus important (150 µg/ jour) jusqu’à l’âge de plus de 70 ans.  Il est donc important de connaître où trouver de l’iode pour en consommer naturellement. C’est dans l’alimentation que l’on trouve le plus d’iode. Ainsi, si vous souhaitez augmenter votre taux d’iode dans le corps, il est conseillé de consommer des algues, du hareng fumé, des crevettes grises, du crabe ou encore des huîtres. Ce sont là les aliments marins qui contiennent le plus d’iode. Cependant, d’autres aliments en contiennent également mais en quantité plus faible : c’est le cas par exemple des œufs, du poisson d’eau douce, de la viande, des fèves de soja, du yaourt nature, du lait ou des légumes frais.

Vous pouvez également consommer des compléments alimentaires d’iode (comprimés d’iodure de potassium) si l’alimentation ne suffit pas à couvrir vos besoins. Cette méthode est également employée pour se prémunir des risques d’irradiation de la thyroïde (lors d’un accident nucléaire par exemple).

Toutefois, l’iode se perd suivant le mode de préparation de l’aliment. Ainsi, l’ébullition et la torréfaction font perdre en iode respectivement environ 40% et 10%. La friture peut quant à elle diminuer le pourcentage d’iode entre 10 et 27%. La vapeur, la cuisson au micro-ondes et la cuisson sous pression sont elles aussi synonymes de perte d’iode d’environ 20% soit 1/5ème des avantages de cet oligo-élément que nous allons voir ci-dessous.

Autre mise en garde : certains aliments « contrent » l’absorption de l’iode et peuvent en grande consommation générer des carences. Il s’agit par exemple des légumes crucifères (chou, brocolis, patates douces, navet, radis, feuilles de moutarde) ou encore les plante du manioc et du millet

Quels sont les avantages de l’iode sur la santé ?

Cet oligo-élément du monde maritime influe sur beaucoup d’aspects de notre corps humain. Comme vu précédemment, il contribue au développement intellectuel de l’enfant via la glande thyroïdienne mais pas seulement. Il agit également sur toutes les grandes fonctions vitales : différenciation de la croissance de tous les tissus du corps, fertilité, rythme cardiaque, métabolisme des glucides et lipides (très important pour contrôler son poids et éviter le risque de diabète par exemple.)

A l’inverse, une forte carence en iode peut se traduire par des troubles mentaux ou encore des problèmes de maturation du fœtus chez les femmes enceintes. Les carences en iode ne sont hélas pas si rares. Aussi, certaines mesures ont été prises comme l’ajout d’iode dans le sel de consommation que nous utilisons tous les jours dans notre alimentation.

Enfin, une consommation excessive de produits iodés (dépassement de l’AMT ou apport maximal tolérable, de 1100 µg chez l’adolescent, l’adulte et le sénior) peut provoquer des problèmes thyroïdiens (hyperthyroïdie, inflammation de la glande thyroïdienne, goitre voire même un cancer capillaire de la thyroïde).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *