Quelles sont les principales causes des ronflements ?

Vous ronflez quand vous dormez ? Rassurez-vous car vous n’êtes pas le seul à le faire.  C’est souvent au niveau des causes que la différence s’observe entre deux personnes qui ronflent. Découvrez dans les lignes qui suivent les principales causes des ronflements ainsi que les moyens qui permettent de l’éviter ou de l’atténuer.

Pourquoi on ronfle quand on dort ?

On a tendance à penser que le ronflement est le résultat de la fatigue, mais c’est loin d’être le cas. La fatigue ne figure pas parmi les principales causes de ce problème pouvant perturber les membres de sa famille. Notez que le ronflement peut découler du surpoids tout simplement parce que les graisses peuvent rétrécir les voies respiratoires. Par la même, les femmes enceintes peuvent aussi ronfler à partir d’une certaine période de la grossesse, car le gain du poids sera au rendez-vous.

Outre le surpoids, le vieillissement est aussi un facteur motivant le ronflement. En effet, quand on vieillit, les tissus se relâchent et les voies respiratoires se retrouvent également rétrécies. Les fumeurs, les alcooliques et toutes les personnes prenant de la drogue sont aussi susceptibles de ronfler. D’autres facteurs comme la congestion, les amygdales volumineuses ou encore les polypes peuvent aussi entrainer le ronflement. Certaines personnes choisissent de porter une bague anti-ronflement, mais cet accessoire ne marche pas toujours d’où la nécessité de consulter.

Comment traiter le ronflement ?

Si le ronflement ne disparait pas avec le port d’un masque nasal ou d’une prothèse, il est préférable de consulter un médecin. En effet, pour traiter ce problème, les médecins commencent par déterminer sa cause. Il existe deux catégories de traitement à savoir les traitements non chirurgicaux et les traitements chirurgicaux. Pour les traitements non chirurgicaux, c’est le ronflement causé entre autres par la congestion nasale et le surpoids qui sont concernés. En revanche, dans des cas critiques comme la présence de ronchopathie sévère ou d’amygdales, des traitements chirurgicaux s’imposent. Ainsi, les médecins sont obligés de procéder à une ablation de la luette, du voile du palais, des polypes nasaux ou encore des amygdales.

Quels moyens de prévention ?

Si vous ne ronflez pas la nuit, ceci ne signifie pas que vous ne ronflerez plus jamais d’où la nécessité de prendre des mesures préventives. Pour commencer, respectez une alimentation équilibrée pour éviter un risque de surpoids. Sachez que si votre organisme accumule trop de graisse, vous risquez une obstruction pharyngée. Évitez également tout ce qui est cigarette, alcool et drogue. Préférez la pratique d’activités physiques afin de jouir d’une santé de fer. Lorsque vous dormez, soulevez la partie supérieure de votre corps pour que les tissus qui se trouvent au niveau de votre pharynx ne se relâchent pas. Dormez sur le côté pour dégager la partie arrière de votre gorge et favoriser par la même votre respiration. Dans le cas d’un ronflement causé par une maladie infectieuse, n’hésitez pas à vous moucher fréquemment. Par ailleurs, prenez soin d’éliminer les allergènes dans votre maison pour éviter la congestion nasale.

No Comments

Leave a Comment