Huiles essentielles

Soigner son mal de gorge avec les huiles essentielles

L’aromathérapie désigne le fait de se soigner grâce aux huiles essentielles. En cas de refroidissement, quand la gorge commence à être irritée et à picoter, il peut être très intéressant d’avoir recours aux huiles essentielles afin d’éviter que les symptômes ne dégénèrent et se propagent à l’ensemble de la sphère respiratoire. Voici quelques conseils d’utilisation des huiles essentielles dans ce contexte.

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

Tout d’abord, attardons-nous sur l’aromathérapie.

Très efficace, elle offre une alternative naturelle aux médicaments en cas d’affection légère. Les huiles essentielles sont en effet des concentrés de plantes, très puissants, qui contiennent leurs composants actifs. Elles sont à utiliser avec précaution, et peuvent s’avérer dangereuses en cas de mauvaise utilisation. Assurez-vous donc d’en connaître les propriétés et contre-indications, et n’hésitez pas à demander conseil à un médecin naturopathe.

Les huiles essentielles contre le mal de gorge

Contre des maux de gorge, les caractéristiques que nous rechercherons seront les propriétés antiseptique, antibactérienne, antimicrobienne des huiles essentielles. Plusieurs huiles présentent ces propriétés, et se révèlent donc très efficaces contre le mal de gorge. Parmi celles-ci, citons le thym, la lavande, le santal, le niaouli.

L’huile essentielle de thym

L’huile essentielle, ou HE, de thym présente toutes les propriétés citées précédemment. Elle est l’alliée de premier choix en cas de mal de gorge, tout comme l’infusion de thym. Redoutable contre toutes les affections des voies respiratoires, on fera également appel à elle en cas de bronchite par exemple.

Pour l’utiliser, plusieurs solutions. Première option, en usage interne : mélanger 2-3 gouttes d’HE dans une cuillère à café de miel ou d’huile, à avaler trois fois par jour. Autrement, mélanger cette même quantité dans de l’huile et faire des gargarismes. En usage externe, mélanger 2-3 gouttes dans une crème ou une huile de soin, et masser la gorge trois fois par jour. Il est également possible de verser 4-5 gouttes dans l’eau du bain.

L’huile essentielle de lavande

Forte de ses propriétés antalgique et anti-inflammatoire, l’HE de lavande peut s’utiliser en usage interne, en avalant 2-3 gouttes trois fois par jour diluées dans une cuillère de miel ou d’huile.

L’huile essentielle de santal

Utilisée principalement en inhalation, l’HE de santal est antiseptique et anti-inflammatoire. Versez 1 goutte d’HE dans un bol d’eau chaude ou dans un inhalateur, et respirez les vapeurs pendant 10-15 minutes, en protégeant bien vos yeux.

L’huile essentielle de niaouli

Cette HE bénéficie de nombreuses propriétés antibactérienne, anti-infectieuse et antivirale. Elle peut s’utiliser comme l’HE de thym, ou comme ceci : ajoutez 2-3 gouttes diluées dans une cuillère de miel à une infusion de thym, et consommez ce breuvage entre 2 et 4 fois par jour.

Quelques recettes

Pour terminer, voici trois recettes redoutablement efficaces, combinant différentes HE. A chaque fois, mélangez 2 gouttes de chaque HE dans une cuillère de miel, à prendre 3 à 4 fois par jour.

  • HE de citron, sarriette, géranium, et thym
  • HE d’origan, de cajeput
  • HE d’origan, de thym, d’eucalyptus, de citron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *