yoga

Yoga : 4 conseils pour bien débuter et apprendre les bons gestes

Vous êtes à la recherche d’une discipline pratique, simple qui vous proposera des bienfaits à la fois transformateurs et efficaces pour votre vie ? Quoi de mieux que de pratiquer le Yoga ? Toutefois, pour bien vous initier dans la pratique, il va falloir vous munir des meilleurs conseils concernant les postures et gestes de références en la matière.

Se mettre dans la bonne ambiance

Avant tout, il est important de dire que le yoga est un état d’esprit. Dans ce sens, une préparation mentale s’impose alors afin de bien débuter et d’apprendre les bons gestes du Yoga. Pour ce faire, il vous importe de vous installer dans un coin calme de votre maison. Plus précisément, celui-ci doit être sans aucun excès de lumière, sans aucune nuisance sonore.

En cas de besoin, un peu d’encens et une bougie peuvent suffire. Cela fait, installez-vous le dos droit, avec le bassin assis en avant sur votre coussin. Ensuite, commencer à regarder autour de vous, le sol, les fenêtres, les murs, etc. Autrement dit, offrez-vous le plaisir à percevoir tout ce qui vous sentez ou ce qui vient à vous, les odeurs, les bruits naturels, ou autres sans pour autant essayer de les définir ou d’identifier leur source.

En effet, le Yoga doit être pratiqué dans une intention d’offrande. Ainsi, pour vous mettre dans la bonne ambiance et dans les meilleures conditions de pratiques, afin de bien démarrer l’initiation à cette discipline et apprendre les gestes spécifiques, offrez cela à une chose ou une intention qui vous dépasse, la paix, l’amour, etc.

Trouver le calme inédit ou absolu

Le calme est l’élément principal qui vous permet d’apprendre en toute aisance les différents gestes du Yoga. Dans ce sens, afin de trouver le calme et la sérénité absolue durant la pratique, certaines postures du yoga marchent à coup sûr. Parmi celles-ci se trouve par exemple la posture de l’enfant qui permet non seulement de vous récupérer, de vous recentrer, mais également de faciliter votre digestion.

À part cela, la posture de l’enfant apporte tout ce qu’il faut pour détendre votre dos, votre nuque et aussi vos épaules. Pour exercer cette position, agenouillez-vous, les fesses installées sur les talons. Par la suite, posez lentement votre tête au sol et étendez vos deux bras devant vous en essayant de les distancer simultanément.

De par la posture de l’enfant, la position du chien est également une posture du yoga qui peut vous aider à trouver le calme absolu. En l’occurrence, elle s’avère être un peu difficile. Cela dit, pour adopter cette posture, mettez-vous dans une position debout, installez vos deux mains au sol et éloignez doucement vos pieds.

Après, mettez lentement votre tête en bas, tout en décollant vos talons du sol. À travers la posture du chien, votre sang peut monter dans le cerveau, de sorte que celui-ci s’oxygène rapidement. Le coup de grâce, cette posture permet aussi d’étirer la colonne.

S’initier dans la posture du lotus

La posture du lotus ou Padmasana est une position emblématique du yoga. De plus, dans les textes tantriques, elle appartient à l’une des postures les plus importantes dans la pratique du yoga, de la méditation, etc. Toutefois, le padmasana peut donner du fil à retordre pour une première expérience ou bien pour un premier exercice. Cela dit, la réalisation de cette posture dépend intégralement de l’ouverture des hanches.

Avant de vous y mettre, il vous est recommandé de procéder à quelques étirements qui permettent d’assouplir et en même temps de débloquer l’ouverture de votre hanche. Les petits étirements permettent également de vous initier aisément à la posture du Lotus. Sur ce, la plupart des exercices dans le Padmasana peuvent être réalisés régulièrement, mais pas trop longtemps.

Eh oui ! il y en a pour tous les niveaux et pour tous les goûts. Ainsi, n’hésitez pas à retrouver vos limites, soyez attentivement à l’écoute de votre corps et notamment de vos sensations. En bref, le temps, la régularité et la patience tels sont les mots d’ordre qui vous permettent d’apprendre la posture du lotus, ainsi que les bons gestes du Yoga.

Commencer en douceur

Pour préparer vos hanches à la posture du lotus, allongez lentement une jambe (jambe droite ou gauche devant vous), soutenez votre dos dans une position verticale, en appuyant la main au sol. Ensuite, pliez l’autre jambe et mettez votre pied soit sur la cuisse, soit dans le creux de l’aine. Enfin, laissez votre genou retomber doucement vers le bas.

En cas de difficulté, vous pouvez utiliser votre main pour faire descendre le genou. Pour compléter l’exercice, vous pouvez appuyer votre coude sur le pied et votre main sur le genou. Dans l’envie d’assouplir votre hanche, vous pouvez reprendre le même exercice, mais au lieu de poser votre pied sur la cuisse, passez-le plutôt sur le genou. Encore, amenez votre pied contre l’articulation de la hanche opposée. Par la suite, laisser bien retomber votre genou vers le bas.

Bref, vous l’avez bel et bien compris, le yoga est une discipline aux multiples bénéfices. Alors, pourquoi attendre pour vous y mettre en pratiquant ces différents conseils ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *